Accueil > En route ! > 4 avril : Visite de Naplouse et des Samaritains.

4 avril : Visite de Naplouse et des Samaritains.


posté le 4 avril, par Isaac NKELANI et Kylian CANEVAL

Le mardi 4 avril 2017, nous sommes allés visiter la vieille ville de Naplouse. Nous nous sommes d’abord rendus dans un hôtel en construction où nous avons pu voir un tunnel qui mènent directement à la ville et qu’empruntaient les civils pour échapper aux bombardements israéliens. Mais en continuant la visite de la ville, ce qui nous a marqué, c’est la place où l’on ramène et où l’on exécute les civils palestiniens qui espionnent pour Israël.

En continuant la promenade, nous sommes également tombés sur un dessin intéressant où on peut lire : « Resist to exist », ce qui signifie Résister pour exister et qui pour moi, Isaac, veut dire que si les Palestiniens ne résistent pas, il n’y aura plus de palestiniens mais seulement des israéliens et des murs partout. De ce que moi, Kylian, j’ai vu, les palestiniens ne résistent pas mais attendent de l’aide de l’extérieur.

A Naplouse, nous avons aussi pu découvrir la préparation du knafeh, un gâteau traditionnel de la ville de Naplouse. C’était bon mais trop sucré. Pendant que nous en mangions, notre camarade Dembele a voulu faire une photographie avec une fille voilée et directement un homme est arrivé et a demandé ce qui se passait, … Quand il a compris que nous étions des touristes, il a souhaité prendre des photos avec nous.

L’après-midi, nous sommes allés sur le Mont Garizim rencontrer les Samaritains. Le vieux Samaritain nous a parlé des cinq piliers qui fondent sa religion : un seul Dieu, le livre de la Torah, … Il a dit qu’il n’est pas juif, qu’il est palestinien et qu’il est pour la paix.

Nous sommes ensuite retournés à Tulkarem passer notre dernière soirée où une petite cérémonie était organisée avec les membres importants du centre de formation du Tagafi Tulkarem. Chacun a pu parler, puis nous nous sommes offerts des cadeaux. C’était émouvant et ce qui nous a fait plaisir c’est qu’avec le peu qu’ils ont, ils nous ont tout donné. On a été très bien accueillis.

2017 Je joue je rencontre le monde | Site réalisé par Mme Vans